Sicile en voilier : croisière aux îles Éoliennes

Détail

Pour des vacances en voilier aux îles Éoliennes, complètes et relaxantes, il faut d’abord avoir au moins 6 jours de vacances. Faire un tour des îles en bateau est une expérience qui doit être vécue aux rythmes de la voile.

Pour ce type de vacances, il est toujours bon de faire confiance à des sociétés de location professionnelles pour des raisons de sécurité. Les îles Éoliennes, en effet, sont très venteuses et les ports ne sont pas toujours disponibles, surtout pendant la haute saison. Par conséquent, il est parfois nécessaire de rester à l’ancre et de se réfugier dans les criques avec un fond adapté.

1° jour

De Portorosa, nous partons de bon matin en direction de la première des îles : Lipari à environ 16 milles. La baignade en rade devant les Faraglioni ou à Cava Ponice est presque obligatoire. Nous rejoindrons la Plage Blanche à la nage: nous remarquerons les petites ponces blanches flotter sur le poil à la surface de l’eau bleue et cristalline.

En arrivant dans l’un des ports et des embarcadère de l’île, nous nous aventurons dans les ruelles du centre historique pour visiter le Château et le musée archéologique. On profitera ensuite d’une halte au bar pour déguster un granité aux mûres fraîches avec brioche et crème ; une alternative, non moins calorique, sont les beignets chauds à la ricotta. Ici, comme dans toutes les îles éoliennes, le violet des bougainvilliers sur les murs blancs des maisons et le bleu des fenêtres laquées créent un ensemble de couleurs qui ravive l’âme.

2ème jour

De Lipari à l’île de Panarea nous naviguons pendant 12 milles. Nous recommandons une halte avec baignade en mer à Cala Junco et après à Lisca Bianca. Les criques de Dattilo et Basiluzzo sont aussi très belles. Pour vous donner une idée du charme de ces plages, il suffit de savoir qu’elles ont servi de décors pour différents spots publicitaires et films.

Il existe à Panarea une intense activité de fumerolles sous-marines visibles simplement en plongée en apnée, donc ici aussi nous nous équiperons de masques et tubas pour découvrir ces merveilleux fonds.

Nous nous arrêterons enfin pour nous reposer à Cala dei Zimmari, la seule plage de sable de l’île, également appelée plage rouge en raison de la superbe couleur du sable aux teintes rougeâtres. Une fois sur l’île, il est impératif de se promener dans les ruelles et les nombreuses boutiques du centre.

Mondanité et divertissement s’alternent aux moments de paix et de détente. Le coucher du soleil est un moment magique à Panarea. Il y a ceux qui préfèrent le voir dans l’intimité de leur bateau ou bien à terre, sur l’une des magnifiques terrasses des nombreux bars lounge insulaires de San Pietro. C’est le salon glamour de l’île, où, jusqu’aux premières heures du jour, le sound chillout des boîtes de nuit se mélange harmonieusement avec les couleurs fluctuantes de l’aube en créant un cadre élégant et immanquable.

3ème jour

Avant de quitter Panarea, dès le réveil, profitons des premières heures du matin pour déguster sur la rive la meilleure granita à la pêche et au malvasia. Immédiatement après, nous retournons au bateau pour nous diriger vers l’île de Stromboli, à 14 milles. La baignade en rade se fait à Strombolicchio; on peut aussi aller à Scari et Ginostra..

Après avoir amarré au sud de l’île, allons avec le tender au quai principal et partons à la découverte du village. Nous nous promenons dans les ruelles de Stromboli jusqu’à l’église de San Vincenzo, où le regard se perd sur une vue magnifique sur la mer. Nous pouvons aussi nous aventurer dans une excursion fascinante avec un guide, jusqu’au sommet du cratère du Stromboli.

Si nous avons de la chance et qu’une éruption est en cours, nous vous recommandons un bain de minuit en rade, juste en face de la Sciara del fuoco. D’ici, de notre bateau, nous pourrons assister au spectacle de la coulée de lave, de lapilli et de scories incandescentes qui descendent du cratère jusqu’à la mer.

Le rouge du volcan, la lune d’argent et la mer sombre créent dans la nuit un enchantement unique.

4ème jour

En parcourant 22 milles, de Stromboli nous arrivons à Salina. Avant le déjeuner, prenons un bain rafraîchissant en rade à Lisca ou à Pollara. L’accostage dans l’île se fait dans les ports de Santa Marina di Salina ou de Rinella à Leni. Il est recommandé de louer un scooter pour explorer les recoins cachés de l’île, ses paysages insolites, verts et luxuriants.

Nous vous recommandons une visite à Valdichiesa au Sanctuaire de la Madonna del Terzito du XVIIème siècle, ou une excursion à la Fossa delle Felci.

Ici aussi la granita est un must, mais ce qui l’est encore plus est le célèbre pain cunzato, un pain chaud assaisonné avec de l’huile d’olive et des produits locaux. N’oublions pas de faire une provisions de câpres et de cucunci (les fruits du câpres), abondamment présents sur l’île, ainsi que de quelques bouteilles de malvasia, le vin sicilien caractéristique au goût sucré et aromatisé, obtenu à partir de raisons secs.

La vue du couche de soleil depuis Pollara est incontournable, la splendide baie qui s’est formée à l’intérieur d’un cratère préhistorique en partie coulé. Avant un dîner à base de poisson, prenons un apéritif dans l’un des nombreux bars du lieu.

5ème jour

En naviguant pendant 14 milles, de Salina, prenons la direction de Filicudi, une île sauvage et peu mondaine. Ici, la baignade et le déjeuner en rade se font à Punta Perciato, un promontoire de lave où la mer a ouvert un passage. Non loin de là se trouve la grotte du bœuf marin, ainsi nommée par les anciens pêcheurs car on pensait qu’elle était le refuge du phoque moine. Dès que nous avons doublé le Perciato, on peut s’arrêter sur la plage, avant de nous diriger vers les rochers aux formes spectaculaires à deux pas de la Canna.

Sous ce rocher de basalte entouré par une eau cristalline, nous ferons une plongée sous-marine fascinante pour la quantité et la variété de poissons.

Après l’accostage à Filicudi Porto ou au ponton de Pecorini a mare, si possible aux heures les moins chaudes, nous explorerons la petite ville. De cette île, l’une des plus éloignées de la côte sicilienne, le panorama nocturne est idyllique : un ciel étoilé vif où il est possible de voir la Voie Lactée à l’œil nu.

6ème jour

De Filicudi, faisons route vers l’île de Vulcano, distante d’environ 22 miles, en arrivant à Porto di Levante. À ne pas manquer, la visite de l’île et la halte aux Fanghi (boues), un véritable SPA naturel. Impossible de décrire le panorama que nous offre l’escalade du cratère, que nous recommandons vivement de faire avec de bonnes chaussures de randonnée. Et encore une fois, nous visitons les grottes lors d’une visite de la côte au milieu des gaz sulfureux libérés de la terre.

Si vous avez moins de temps, découvrez la visite d’une journée de Milazzo à Vulcano !

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

DURÉE

6 jours

Distance

Difficulté

Des endroits

Saisons

ENVIRON

  • A la recherche d’Antonioni

    Si vous êtes cinéphile, vous avez sûrement rêvé de retracer au moins une fois les étapes du mystère non résolu [...]

  • VISITE DE LA CUISINE VÉGÉTARIENNE DE SICILE

    La vie est faite de choix, tu sais. Et un choix qui est devenu de plus en plus populaire ces [...]

  • PARC ARCHEOLOGIQUE DES ÎLES ÉOLIENNES

    Des établissements anciens mais parfaitement préservés dans les coins les plus reculés de la mer Tyrrhénienne... Nous parlons des incroyables [...]