Vie Francigene de Sicile

Détail

On les appelle les Vie Francigene de Sicile et ce sont, à l’image de celles qui permettaient de relier Rome depuis la France, les anciennes routes parcourues par les pèlerins qui, de toutes les parties de la Sicile, se rendaient à Messine pour poursuivre leur pèlerinage vers Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle ou Jérusalem. Certaines de ces routes médiévales sont maintenant complètement effacées, d’autres ont été transformées en routes nationales plus modernes et d’autres encore sont restées de véritables sentiers. L’association Amici dei Cammini Francigeni di Sicilia (Amis des Chemins Francigènes de Sicile), grâce à l’étude minutieuse d’archéologues, d’historiens et de topographes, s’efforce depuis quelques années de reconstituer le réseau routier romain, de le tester par elle-même et de fournir aux nouveaux pèlerins des informations, des cartes, des conseils et de créer un réseau de services le long des voies pour leur offrir l’hébergement, l’hospitalité et tout ce dont ils peuvent avoir besoin.

Quelques exemples :

  • la Magna Via Francigena suit la Via Aurelia romaine et, en passant par Castronovo di Sicilia, relie Palerme à Agrigente. Aujourd’hui, 160 kilomètres relient la Balarm arabe à la forteresse d’Agrigentum, à travers d’anciennes voies historiques et des paysages empreints d’un charme ancestral. Pour ceux qui ne souhaitent pas parcourir tout le tracé, le parcours peut être divisé en 9 étapes confortables ou en 8 étapes régulières, de 20 à 25 kilomètres chacune.
  • la voie PalermeMessine par les montagnes, traverse les Madonies, les Nébrodes et les monts Péloritains, et c’est la variante Montana, au Moyen-Âge, de la Marina ;
  • la Via Francigena Fabaria, ainsi nommée, car elle traverse un quartier de Vizzini portant le nom de Fabara. Elle part de Gela en direction de Maniace et Bronte, où elle rejoint la voie Palermo-Messine par les montagnes ;
  • la Via Selinuntina, une voie romaine rejoint Syracuse depuis Marsala, actuellement suivie de Marsala à Gela ;
  • la Via Francigena mazarense, de Mazara à Palerme, attestée par le diplôme qui parle de la Via Francigena dans un quartier de Marsala. Il existe aussi la variante vers la vallée du Jato ;
  • la voie Palerme-Messine par la Marina, qui, de nos jours, est presque entièrement parcourue par la route nationale SS 113, reliant les deux capitales siciliennes ;
  • l’itinéraire qui, depuis Lilibeo, aujourd’hui Marsala, passait par Mazara, Sélinonte, Agrigente et Gela avant de rejoindre la plaine de Vizzini – attestant de la Via Francigena par Fabara – puis celle de Catane ; de là, en longeant l’Etna à l’ouest, il atteignait l’abbaye de Santa Maria di Maniace et rejoignait Montalbano avec les autres voies.

Itinéraires téléchargeables :

La Magna Via Francigena : Pistes d’itinéraires

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

SAISONS