Vous voici maintenant dans le chef-lieu de la Sicile et vous ressentez déjà l’atmosphère authentique qui gagne le cœur de tous les visiteurs qui y mettent les pieds. Que ce soit une promenade rapide dans le centre historique de la ville ou un voyage pour découvrir lentement Palerme et ses environs, nous nous assurerons que vous ne manquerez de rien.

Voici 10 raisons pour lesquelles vous laisserez votre cœur de cette ville.

 

1. Un plongeon dans le baroque de la maison professe

L’itinéraire de la Palerme arabo-normande vous fera certainement visiter des lieux d’une beauté extraordinaire. Mais un plongeon dans la Palerme baroque sera tout aussi surprenant !

 

L’édifice emblématique du baroque palermitain est probablement l’église du Gesù, mieux connue sous le nom de maison professe. Elle se trouve sur une élévation couverte de ravins sombres où, selon la tradition, des saints ermites se réfugiaient autrefois et où l’on peut encore trouver des catacombes paléochrétiennes. Un violent bombardement en 1943 a détruit une grande partie de ce prestigieux monument. Les restaurations ont conduit à la rénovation de la quasi-totalité des stucs et des fresques, redonnant à l’église son aspect d’origine. L’intérieur allie la rigueur de la Renaissance tardive à la nouvelle spatialité baroque.

2. Les salles du Genio

Le nom Casa Museo Stanze al Genio se réfère à la fontaine du Genio toute proche de Palerme, sur la Piazza Rivoluzione. Une fois franchi le grand portail, déjà dans les escaliers, vous serez attiré par le superbe parquet et les fresques d’origine du palais datant de la fin du XVIIIe siècle. Ce qui vous attend est une collection unique de plus de 2 300 carreaux de majolique italiens. Ce sont les pièces d’un immense puzzle artistique du sud de l’Italie (en particulier la Campanie et la Sicile) d’une période allant de la fin du XVIe siècle au début du XXe. Les collectionneurs, les propriétaires du palais, vous guideront dans un monde, où l’art a les dimensions d’un petit carré praticable.

4. Une première au Massimo

Mais même une simple visite guidée suffira. Le Massimo est le plus grand théâtre lyrique d’Italie, le troisième théâtre européen par ordre de grandeur architecturale après l’Opéra de Paris et le Staatsoper de Vienne.

Il est le symbole de la grandeur de la période Liberty, lorsque Palerme était si belle et élégante qu’elle fascinait et accueillait les cours européennes les plus convoitées. Aujourd’hui, vous pourrez prévoir une visite de la ville, puis assister à une première d’opéra lyrique, de ballet ou de musique symphonique, en retrouvant encore l’atmosphère de l’époque glorieuse des Florio.

5. Opera dei Pupi, patrimoine mondial de l’UNESCO

C’est le premier patrimoine italien que l’UNESCO a inscrit, en 2008, sur la liste des chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.

Dans toute l’île, on peut en effet assister à des représentations de l’Opera dei Pupi (théâtre de marionnettes sicilien) avec de talentueux pupari (marionnettistes) qui ont fait de cette tradition une icône artistique mondiale. Les lieux de représentation théâtrale à Palerme, ainsi que le musée international des Marionnettes Antonio Pasqualino, sont une attraction exceptionnelle.

Poursuivez votre visite avec l’audioguide izi.TRAVEL.

6. Catacombes des capucins

Un endroit où vous n’iriez pas même mort ? Tout le monde le dit, mais impossible de résister à la tentation de visiter cet endroit. Dans les catacombes des capucins sont conservés 8 000 corps momifiés : des capucins aux représentants de familles nobles, en passant par des bourgeois et des représentants du clergé.

L’état de conservation des innombrables cadavres exposés fait du cimetière du couvent des frères capucins l’un des lieux les plus impressionnants à visiter au monde. Ce spectacle macabre met en lumière les usages, les coutumes et les traditions de la société citadine palermitaine entre le XVIIe et le XIXe siècle. On y trouve également la plus belle momie du monde : celle de la petite Rosalia.

En savoir plus sur les catacombes des Cappuccini sur izi.TRAVEL

7. La Kalsa

Dans le vieux quartier de la Kalsa, avec un peu d’imagination, vous pourrez sentir une intense odeur de basilic se répandre dans l’air. L’une des histoires les plus fascinantes de la Sicile explique la naissance des têtes de Maure artistiques.

C’est peut-être pour cette raison qu’il nous semble naturel de trouver, au palais Abatellis, la galerie régionale d’Art moderne, sous l’égide de la Surintendance des Biens culturels. Ce palais est un magnifique exemple d’architecture gothico-catalane. À l’intérieur, l’agencement des œuvres est vraiment innovant : l’utilisation de supports en métal ou en bois sur des fonds colorés de panneaux en tissu, en stuc vénitien ou en bois, exalte la beauté des tableaux.

Dans les merveilleuses salles du palais historique, vous pourrez découvrir des chefs-d’œuvre majeurs de Domenico et Antonello Gagini, de Filippo Paladini, d’Antonello de Messine et de Francesco Laurana. Sans oublier des œuvres de Pietro Novelli, d’Antoon Van Dyck et de Vito D’Anna. L’Annonciation d’Antonello de Messine mérite à elle seule une visite.

Une autre résidence nobiliaire sublime et historique se trouve dans le quartier de la Kalsa : le palais Mirto avec ses lustres de Murano, ses panneaux chinois laqués, ses horloges, ses tapisseries et ses porcelaines. Ses salles somptueuses et royales embrassent une terrasse décorée d’une fontaine rocaille.

La villa Garibaldi sur la Piazza Marina est loin du chaos et comporte de nombreux coins ombragés très utiles lors des heures les plus chaudes. Il a été construit entre 1861 et 1864 par l’architecte Giovan Battista Filippo Basile et est dédié au héros Giuseppe Garibaldi pour célébrer la naissance de la nation italienne. On y trouve de nombreuses plantes exotiques, dont le majestueux Ficus macrophylla subsp. Columnaris ou Ficus magnolioide, un arbre typique des forêts tropicales. Avec ses 10 000 mètres cubes de feuillage, c’est le plus grand arbre d’Europe. C’est pourquoi il est toujours admiré par un grand nombre de visiteurs venus des quatre coins du monde.

Le soir, la Piazza Marina se transforme : restaurants et bars pour déguster des plats typiques et des vins locaux, pubs pour siroter un apéritif même avec de la musique live et des chants populaires, ainsi que de la nourriture de rue de toutes sortes. Le dimanche matin se tient le marché coloré et caractéristique des antiquités, qui regorge d’objets, de vêtements vintage, de livres et bien plus encore à des prix modestes.

Pour les plus romantiques, la visite en calèche est tout aussi passionnante, permettant de contempler les merveilles du centre historique.

  1. Street food et vieux marchés

Le classement, établi par le réseau américain Virtual Tourist, place Palerme au cinquième rang des meilleurs producteurs de cuisine de rue au monde. La street food est un incontournable avec les visites des anciens marchés palermitains, Vucciria, Ballarò, le Capo et Borgo Vecchio, aujourd’hui animés par la vie nocturne qui les a choisis comme lieux de rencontre en soirée.

Découvrez-les en une matinée ou lors d’une visite de nuit : ce sera comme traverser des millénaires d’histoire, d’art, de parfums, de saveurs et de civilisations différentes.

Dans l’entrelacement des ruelles, vous pourrez trouver de tout : parmi les étals remplis de marchandises colorées, les Palermitains ont souvent l’habitude de manger dans la rue et avec les mains des aliments préparés.

Les panelle et cazzilli, le pain à la rate, les sfinciuni, les stigiole et le poulpe bouilli ne sont que quelques-unes des spécialités qui ont fait de Palerme l’une des capitales mondiales de la nourriture de rue.

En matière de saveurs et de traditions, le marché Sanlorenzo mérite un détour. Il se trouve dans une ancienne usine d’agrumes des années 1940, qui a été restaurée en associant la structure d’origine avec des ajouts de design résolument moderne, avec une attention particulière portée à l’art de la réutilisation. Différentes spécialités culinaires dans neuf boutiques et une sélection d’environ 2 800 produits provenant de 250 fournisseurs siciliens.

Vous pourrez faire vos courses ou manger des plats déjà cuisinés, dans le plus pur respect des recettes de la tradition locale. Un véritable marché intérieur qui réunit une sélection de certaines des réalités œnogastronomiques les plus intéressantes : des presidi Slow Food à tous les autres produits qui donnent naissance à l’extraordinaire biodiversité de la Sicile, avec ses 29 produits entre DOP et IGP et 41 presidi.

  1. Une promenade à Mondello

La plage de Mondello est l’une des plus belles plages de Sicile, offrant, du printemps à l’automne, une baignade sûre même pour les nageurs moins téméraires et les enfants. Son sable très blanc sert de palette à la mer, au soleil et aux nuages qui y peignent des tonalités infinies, allant du turquoise au vert émeraude. Des couleurs qui restent gravées dans la mémoire.

La promenade sur le front de mer, sous les hauts pins maritimes, entre les palmiers et les villas de style Liberty sporadiques, vous permettra de mettre de l’ordre dans vos pensées, de discuter, de faire du jogging ou simplement de respirer l’odeur bénéfique de la mer riche en iode.

Le village de pêcheurs, « la piazza », vous attend avec ses cafés et restaurants de bord de mer, ou encore des établissements de vente à emporter pour se régaler de fruits de mer et de sandwichs prêts à consommer. La saison balnéaire s’étend de mai à septembre : à cette période, la plage est équipée de transats et de parasols, ainsi que des cabines en bois colorées typiques. Mondello abandonne sa robe d’hiver solitaire et réfléchie et se remplit alors de voix insouciantes, de crème solaire et de jeunes à mobylette. Le changement de saison est marqué par le World Festival On The Beach, le célèbre festival international d’activités aquatiques, qui se déroule généralement entre mai et juin.

  1. Palerme et ses environs

Si vous en avez l’occasion, n’oubliez pas de visiter les environs de Palerme : Borgo Parrini à Partinico, Terrasini et Cinisi, le musée de l’Acciuga à Aspra et les célèbres villas historiques de Bagheria, Caccamo, ainsi que Monreale et sa cathédrale.

Vous pourrez choisir de vous aventurer en moto ou en vélo, de visiter les villages sur les Madonies d’une beauté singulière, certains parmi les plus beaux d’Italie : Castelbuono, Cefalù, Geraci Siculo, Petralia Soprana.

Condividi questo contenuto!