Savoca

Dettaglio

Savoca, près de Messine et loin des circuits touristiques de masse, est le village compté parmi les plus beaux d’Italie célèbre dans le monde entier pour avoir prêté de nombreux décors au célèbre film Le Parrain de Francis Ford Coppola. Cette petite ville à la saveur ancienne se dresse sur une colline rocheuse entourée d’agrumes, de vignobles et de bois qui s’ouvrent sur l’horizon dominé par le merveilleux golfe de Taormina. 

Dans les fissures entre les maisons du vieux centre, on aperçoit des fleurs de sureau blanches et parfumées, une plante dont le village tire probablement son nom (savucu en dialecte), et que l’on retrouve dans les blasons médiévaux du village. À l’entrée du village, nous sommes immédiatement accueillis par des panneaux en céramique en bas-relief qui racontent l’histoire, l’art et les traditions locales, en partant des blasons et des chevaliers normands au travail dans l’ancienne filature et aux vendanges.

Ces panneaux artistiques, créés par Salvatore et Giuseppe Zona, encadrent les points d’accueil municipaux, où les visiteurs peuvent acheter des produits artisanaux et recevoir des indications.

Nombreux sont les touristes qui ne peuvent résister à l’attrait des lieux de tournage où le jeune Micheal Corleone était incarné par un Al Pacino inoubliable. La première étape de la visite guidée du cinéma est le Palazzo Trimarchi, datant du XVIIIe siècle, qui révèle encore l’enseigne du célèbre Bar Vitelli. Il abrite un musée où vous pourrez observer de nombreux objets anciens. On peut également y admirer la fresque byzantine représentant saint Jean Chrysostome, le père de l’Église chrétienne d’Orient.

Parmi les rues des sept quartiers du centre historique,s’alternent des édifices médiévaux et de la Renaissance, des bâtiments baroques et des constructions rurales du début du XXe siècle. Les ruines du Château royal de Pentefur, qui appartenait aux légendaires fondateurs de Savoca, se dressent sur une fortification préexistante dont les origines sont encore entourées de mystère. Avec les restes des murs qui entouraient le village de Savoca, construits par les Normands, et l’ancienne Porta della Città (porte de la ville – un arc pointu en pierre locale), ce sont les précieux témoignages de l’époque médiévale.

Au cœur du village, l’ancien hôtel de ville et le Palais des Archimandrites se distinguent immédiatement.

La visite se poursuit dans l’Eglise de San Nicolò, lieu de tournage des scènes du mariage de Michel et Apollonia. Très grande et à trois nefs, elle est posée sur un éperon rocheux, austère et s’étendant dans le vide infini qui s’ouvre sur la vallée. 

Seuls les plus courageux trouveront une visite palpitante dans la crypte de l’Eglise du couvent des Capucins ! C’est ici que les frères capucins ont procédé à la momification des membres de la riche et puissante aristocratie de Savoca. Le processus de momification a duré soixante jours. La phase de séchage naturel a eu lieu dans le putridarium de l’Eglise mère de Santa Maria in Cielo Assunta par un jeu de courants d’air. Une fois le processus terminé, la momie a été élégamment habillée et transférée dans la crypte des Capucins. D’Ercole Patti à Leonardo Sciascia, nombreux sont les intellectuels et les écrivains qui ont été fascinés par ce site.

Mais le couvent est avant tout une destination pour ceux qui recherchent la paix et la tranquillité en suivant la voie franciscaine en Sicile. Jetez aussi un coup d’œil à la Via dei Frati! Il est maintenant temps de goûter aux délices locaux. Des tagliatelles de pâtes fraîches faites à la main, servies avec du fenouil sauvage et du ragoût de porc ou, alternativement, des maccarruna, des pâtes macaroni fraîches avec des couennes de porc en hiver et des aubergines en été.

Dans la cuisine, l’influence de Messine est très forte : font partie de la tradition u piscistoccu a’ ghiotta, u pani cunzatu, a cuzzola, des pâtes fraîches avec un processus de levage naturel, frites dans l’huile d’olive et rôties sur du charbon de bois. Ne manquez pas le granita ca’ zzuccarata, un granité classique au citron sicilien servi avec du zzuccarata, un biscuit local très croustillant garni de graines de sésame.

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

DURÉE

Distance

Difficulté

Des endroits

Saisons

ENVIRON

  • PARC ARCHEOLOGIQUE DES ÎLES ÉOLIENNES

    Des établissements anciens mais parfaitement préservés dans les coins les plus reculés de la mer Tyrrhénienne... Nous parlons des incroyables [...]

  • VISITE DE LA CUISINE VÉGÉTARIENNE DE SICILE

    La vie est faite de choix, tu sais. Et un choix qui est devenu de plus en plus populaire ces [...]

  • Art moderne et contemporain en Sicile

    Vous souhaitez en savoir plus sur l’art moderne et contemporain ? Séduisant et impressionnant, mais parfois insaisissable. Le Vieux Continent, foyer [...]