Amphithéâtre romain de Catane

Détail

Amphithéâtre romain de Catane

Dans le cœur animé du centre historique, Place Stesicoro, les fastes de la Catane romaine réapparaissent avec l’amphithéâtre, dont on peut admirer la partie mise au jour au début du XXe siècle.

La plupart de la structure se trouve en effet sous les rues voisines via Neve, via Manzoni, via del Colosseo et via Penninello. Ses ruines ont servi de fondations pour les édifices qui surplombent la place, comme la Villa Cerami, siège de la faculté de droit, ou qui l’entourent, comme l’église de San Biagio et le Palais Tezzano.

 

À l’origine, le bâtiment se trouvait à la périphérie de la ville, le long de la route qui reliait Catane à l’arrière-pays, et à côté de l’acropole sur laquelle se dresse aujourd’hui le monastère des Bénédictins. La structure a été principalement construite en pierre de lave et s’est développée autour d’une arène elliptique, avec des murs radiaux, des piliers et des voûtes. Les arcs ont été construits avec de grandes briques rouges rectangulaires. La cavea était probablement en blocs de calcaire et recouverte de marbre dans certaines parties. L’édifice était également orné de colonnes, de statues et de bas-reliefs, tandis qu’un système de poutres et de blocs de pierre soutenait au sommet la couverture en tissu (velarium) qui protégeait les spectateurs de la pluie et du soleil.

De dimensions réduites lors de sa construction dans la seconde moitié du Ier siècle après J. -C., l’amphithéâtre de Catane fut agrandi vers le milieu du IIe siècle pour pouvoir accueillir plus de 15 000 spectateurs, devenant ainsi l’un des plus grands du monde romain.

À la chute de l’empire au IVe siècle, l’édifice tomba en désuétude et des ateliers de commerçants et d’artisans s’installèrent à l’intérieur jusqu’au VIe-VIIe siècle. Il fut ensuite transformé en carrière de pierre et, pendant la guerre des Vêpres siciliennes, les Angevins se servirent de ses promenoirs pour pénétrer dans la ville, raison pour laquelle les arcades extérieures furent ensuite murées et les promenoirs comblés par des gravats. Après le tremblement de terre de 1693, sa couverture progressive le fit disparaître des mémoires jusqu’aux fouilles entamées au début du XXe siècle.

Aujourd’hui, la partie mise au jour est ouverte au public et les reconstructions en 3D permettent au visiteur d’observer le bâtiment dans son apparence d’origine.

Regardez le trailer de la reconstruction virtuelle de l’amphithéâtre romain de Catane.

En savoir plus sur le

parc archéologique et paysager de Catane et de la vallée de l’Aci avec l’audioguide de izi.Travel audio tour.

Il faut également découvrir le circuit qui vous guidera à travers les plus importants sites archéologiques entre Catane et Taormine !

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

37.5010104, 14.5458984, 7, Array, Catania, Array, 1.3.4

Des prix

Horaires

Des endroits

Saisons

ENVIRON

  • Le théâtre grec de Taormine

    Le théâtre grec de Taormine est le monument historique le plus fascinant de la Perle de la mer Ionienne, une [...]

  • Parcs archéologiques en Sicile

    Le parc archéologique est un endroit magique, où le croisement de la culture et de l’environnement est présenté sous des [...]

  • Etna

    Il existe des endroits que l’on peut sans aucun doute désigner comme étant les plus enchanteurs de la terre et [...]