PARC ARCHÉOLOGIQUE DE TINDARI

Dettaglio

Des ruines anciennes se découpent sur le bleu profond de la mer Tyrrhénienne, entourées derrière par des montagnes qui s’avancent vers la mer… Il y a toujours eu de nombreux établissements humains sur ce morceau de terre et le Parc Archéologique de Tindari nous guidera dans notre découverte.

Le Parc comprend 11 sites le long de la bande nord-est de la Sicile. Nous allons commencer par le premier à l’ouest jusqu’au dernier à l’est, pour les découvrir dans l’ordre.

Première étape, donc, la zone archéologique de Halaesa Arconidea et Antiquarium à Contrada Santa Maria delle Palate à Tusa. La ville d’Halaesa Arconidea a été fondée en 403 avant Jésus-Christ.

Elle fut la première ville sicilienne à se ranger du côté de Rome pendant la première guerre punique, et fut donc exemptée de tribut et bénéficia d’une autonomie spéciale ; elle fut abandonnée après l’occupation arabe de l’île. La ville est entourée de murs fortifiés, construits à partir du 4ème siècle avant Jésus-Christ. Le long de l’axe du cardo maximus se trouvent les complexes les plus importants, dont l’Agora. En continuant vers le nord, vous rencontrerez également les « contreforts » et une zone sacrée avec les fondations de deux temples. Si vous voulez faire un voyage vertigineux dans le temps, essayez les œuvres monumentales d’art contemporain de la Fiumara d’Arte, qui se trouve dans la région. 

En poursuivant dans l’ordre vers l’est, on tombe sur la zone archéologique de l’ancienne Caronia Kalè Aktè, à Contrada Pantano en Caronia. Des vestiges substantiels d’une partie de l’établissement de la période gréco-romaine ont été mis au jour près de la plage actuelle. Ils sont presque certainement liés à des activités artisanales et commerciales et la grande quantité de poterie trouvée est la preuve de l’importance et de l’étendue de l’établissement. 

Déplaçons-nous 23 km plus à l’est pour atteindre la Grotta San Teodoro, à Contrada Favara à Acquedolci. Le site de Pizzo Castellaro, où s’ouvre la grotte, est l’une des pierres angulaires de la connaissance du Paléolithique Supérieur en Méditerranée. Les fouilles ont mis au jour cinq sépultures par inhumation d’une importance exceptionnelle pour la compréhension du type physique et ethnique des plus anciens habitants de l’île. Parmi les nombreuses grottes du Paléolithique supérieur en Sicile, la grotte de S. Teodoro est la seule à avoir livré des restes squelettiques de ces populations. Dès les premières explorations, la présence d’abondants restes ostéologiques de la faune quaternaire (éléphant, cerf, hyène, cheval, hippopotame), antérieure à l’apparition de l’homme dans cette zone, a également été détectée. Une sélection de ces trouvailles est exposée à l’Antiquarium Comunale, Via F. Crispi. 

En se déplaçant encore de 16 km vers l’est, on arrive à la zone archéologique de Capo d’Orlando, à Contrada Bagnoli. On y trouve une station thermale datant du IIIe siècle après J.-C., dont le sol présente des mosaïques aux décorations géométriques et des murs plâtrés dans le tepidarium. En poursuivant sur une autre courte distance (21 km), dans cette bande de terre serrée par les montagnes, nous nous dirigeons cette fois vers les montagnes pour arriver à Gioiosa Guardia. La zone archéologique fait référence à un centre hellénisé indigène occupant une position stratégique exceptionnelle. La phase grecque est mieux documentée jusqu’à la destruction violente de l’établissement à la fin du Ve siècle avant J.-C., soit par un tremblement de terre, soit par la politique expansionniste de Carthage. Au XIe siècle, après des siècles d’abandon, le territoire est devenu un fief du couvent bénédictin de Patti et au XVIIIe siècle a été construite l’église de San Francesco, dont les ruines sont encore visibles aujourd’hui. Revenons maintenant sur la côte, toujours en direction de l’est, et arrêtons-nous à la Villa Romaine de Patti Marina, mise au jour lors des fouilles pour la construction de l’auto-route Palerme-Messine. Le noyau principal de la villa est basé sur un grand péristyle quadrangulaire autour duquel se développent des pièces aux fonctions différentes. Au sud du péristyle, une grande salle triapside dénote son importance par la présence de mosaïques au sol. 

Nous y sommes maintenant. À 11 km à l’est, nous atteignons le site éponyme du parc : le Parc Archéologique de Tindari. Célèbre également pour son sanctuaire et pour avoir été immortalisée en vers par Quasimodo, l’ancienne Tindari, fondée en 396 avant J.-C., conserve ses principaux bâtiments publics sur le decumanus supérieur : la basilique (IVe siècle après J.-C., destinée aux fonctions officielles) et le théâtre (IVe-IIIe siècle avant J.-C. ; pouvait accueillir 3000 spectateurs). Une Domus et un grand bâtiment public de l’époque romaine peuvent être visités à Contrada Cercadenari. 

Les étapes suivantes sont la zone archéologique de Contrada Cardusa (Tripi), une nécropole de tombes, parfois regroupées, en grès local ; et Terme Vigliatore, avec sa Villa romaine de San Biagio (un des exemples les plus intéressants en Sicile de villa suburbaine de luxe) et la zone archéologique de l’ancienne Apollonia, avec des portions plus ou moins étendues de maisons de la période hellénistique-romaine.

Nous arrivons maintenant à la limite orientale du parc : la zone archéologique de Viale dei Cipressi à Milazzo. Ici, des structures de l’ancien âge du bronze sicilien (18e-16e siècles avant J.-C.) sont apparues : cinq cabanes, toutes construites en pierres, de forme plus ou moins ovale, dans lesquelles des équipements domestiques contemporains ont également été trouvés. Enfin, passez à l’Antiquarium moderne de la ville pour découvrir ses collections.

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

DURÉE

Distance

Difficulté

Des endroits

ENVIRON

  • Pas seulement la mer: Raccuja-Floresta-Montalbano Elicona

    Si vous avez envie de villages de montagne, de bois, de sources d'eau cristalline et de cheminées allumées, vous êtes [...]

  • VISITE DE LA CUISINE VÉGÉTARIENNE DE SICILE

    La vie est faite de choix, tu sais. Et un choix qui est devenu de plus en plus populaire ces [...]

  • La Sicile à la voile

    Soleil, mer et vent en poupe. En Sicile, des vacances en bateau sont une expérience qui doit être vécue au [...]