Cuisine de rue sicilienne

Dettaglio

Une cuisine populaire qui se mange strictement dans la rue. Pour comprendre ce que signifie vraiment vivre la Sicile, fermez les yeux et laissez-vous guider par des parfums et des saveurs qui vous emmèneront au bon endroit. Les marchés antiques, les festivals et les foires en Sicile, offrent des occasions savoureuses de profiter du meilleur voyage de votre vie jusqu’à la dernière bouchée. Chaque endroit a sa propre spécialité (ou peut-être même plusieurs) pour vous tenir compagnie pendant que vous vous promenez dans le centre historique des villages que vous garderez toujours dans votre cœur. Il suffit de s’approcher de la camionnette ou du chariot de ce sympathique vendeur de rue qui crie pour attirer votre attention et, lorsque vous aurez terminé, les doigts encore un peu sales, vous penserez que c’est vraiment vrai : la nourriture a un goût complètement différent de cette façon !

Où mieux commencer qu’ici? Palerme est l’un des endroits où l’on trouve la meilleure cuisine de rue au monde (classée 5e par Virtual Tourist). Pour le connaître (et bien sûr le goûter!), il faut se rendre sur les marchés anciens: Vucciria, Ballarò, il Capo et Borgo Vecchio

On y trouve de tout : pani câ meusa, frittula (abats de veau), stigghiole (tripes d’agneau embrochées et rôties), muccuna (murici ou morceaux de mer bouillis), cicireddu (poisson cicirello frit), purpu (poulpe bouilli), rizzi (oursins), babbaluci (escargots bouillis et assaisonnés). 

Mais vous pouvez également vous laisser tenter par une multitude de plats végétariens : pane, panelle e crocchè (pain, beignets et croquettes), pollanche (épis de maïs bouillis), carduna (cardons frits) frits dans une pâte à frire, pipittuna (citrons en tranches servis avec du sel), muluni (pastèque en tranches) et ficurinnia (figues de Barbarie). Le tour de la cuisine végétarienne de Sicile vient de commencer! 

N’oubliez pas de goûter à ce qui est considéré à juste titre comme la street food sicilienne par excellence ! Arancin… si ce nom divise la Sicile en deux, son goût met tout le monde d’accord et ouvre la voie à un univers parallèle, celui de la rôtisserie ! La bolognaise, la bomba, la cartocciata, la cipollina (plats rustiques typiques de Catane), le python ou pidone – dans ce cas le prononcer ne risque pas de provoquer un incident diplomatique – de Messine. Et puis il y a les crispelle de Catane, faites de pâte frite et farcies d’anchois ou de ricotta. Il existe aussi une version sucrée : les zeppole di San Giuseppe!

Et puis il y a u sfinciuni, la pizza rustique de Palerme, que l’on trouve dans de nombreuses autres régions de Sicile. On l’appelle pizzolo à Siracusa, cudduruni à Agrigente, scaccia à Ragusa, focaccia – recouverte de fromage tuma – à Messine

À Catane, on l’appelle scacciata. Mais la cuisine de rue de Catane mérite un chapitre à part et nous conduit directement à la Piazza Pardo et à la Piazza Alonzo di Benedetto, où se trouve l’ancien marché aux poissons. Ici, les fruits de mer sont prêts à passer le « test du citron ». Ils doivent être consommés crus avec le « casse-croûte des pêcheurs », le u mauru, une algue rougeâtre au goût prononcé, dont la présence indique des eaux saines. 

Via Plebiscito est le bon endroit pour manger l’autre spécialité de Catane, le sandwich farci de viande de cheval grillée au barbecue, assaisonné d’huile, de sel et de persil.

Été comme hiver, les fêtes du manoir en Sicile attirent les caliari, prêts à vendre aux passants des calia et des simenza (pois chiches grillés et graines de courge, rendus célèbres dans le monde entier grâce aux « promenades des ruminants » du commissaire Montalbano). C’est le cas des fêtes de San Calogero à Agrigento, de Sant’Agata à Catania, de Santa Lucia à Siracusa, de Santa Rosalia à Palerme. OK pour changer le titre en « Festino di Santa Rosolia a Palermo ». Le nom Festino est une particularité… attention à l’URL1

En automne, l’odeur des châtaignes grillées se dégage, des châtaignes grillées avec du sel au coin des rues. 

Peu importe : vous le mangez dans la rue et vous continuez à marcher. C’est ainsi que l’on peut goûter à la Sicile !

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

SAISONS