Une perle « noire » d’une rare beauté, une île méditerranéenne élégante, mystérieuse et sauvage. Parfois rude et austère. Pantelleria est plus proche de l’Afrique que de la Sicile, mais elle constitue sans aucun doute l’un des aspects les plus fascinants et irrésistibles de cette dernière.

Voici 10 choses à ne pas manquer si vous visitez l’île!

 

  1. Promenade au bord de mer

Une fois arrivé à Pantelleria depuis Trapani, par vol ou par mer, profitez d’une visite du centre habité au nord de l’île.

S’immerger dans les rues les plus anciennes, les plus étroites et les plus pavées est le début d’un voyage où le cœur battra à un nouveau rythme, celui, lent et détendu, de l’atmosphère de Pantelleria. 

Les marchés qui bordent la rue présentent des objets artisanaux colorés et pittoresques. Près du vieux port, nous remarquons immédiatement les bateaux en bois peints en bleu, qui se balancent pour nous accueillir. 

L’air est déjà rempli d’une beauté intemporelle, exotique mais en même temps familière et ancienne. En flânant le long de la promenade au bord de mer, notre attention est immédiatement attirée par les deux bâtiments les plus symboliques.

 

  1. Le château de Pantelleria

Près du Vieux Port, donnant sur Piazzale Almanza et la Via Borgo Italia, le Château de Barbacane (appelé ainsi à cause d’un malentendu) nous intrigue par son charisme imposant. 

Construit entièrement en pierre de lave, il a été construit à l’époque byzantine, mais il est difficile d’établir son origine exacte. Ce qui est certain, c’est qu’il a été un point central des changements historiques et politiques de l’île.

 Lorsque les Normands sont arrivés sur l’île, ils ont construit un Donjon (une structure défensive typique composée d’une tour fortifiée), à l’intérieur duquel une croix sculptée dans la pierre représentait le premier symbole de la foi chrétienne après trois siècles de domination arabe.

Son changement structurel le plus important a eu lieu en 1535, lorsque Charles V ordonna la construction de 37 tours disséminées dans toute la Sicile, y compris sur l’île de Pantelleria, afin de contrer les incursions ennemies. Sur son ordre, la structure de la forteresse fût encore renforcée.  

Sous la domination espagnole, une partie du château est devenue une prison. On sait que Ferdinand IV de Bourbon s’est également intéressé au château, comme en témoigne le clocher avec l’horloge, dont la construction est attribuée au souverain de Sicile. 

Nous visitons l’intérieur pour accéder aux anciens donjons du château et à la tour circulaire. 

N’oubliez pas de profiter de la magnifique vue sur le port !

 

  1. L’église mère SS Salvatore

Au premier coup d’œil, nous réalisons que nous sommes en présence d’un lieu de culte unique. En fait, l’apparence de la Chiesa Madre del Santissimo Salvatore a très peu à voir avec l’architecture qui distingue les églises siciliennes. 

La « Matrice » (comme l’appellent les habitants) incarne le mieux la définition d’une « église moderne » et constitue une tentative réussie de relier les éléments architecturaux et naturels de l’île aux éléments chrétiens. Son esthétique rappelle les dammusi, les anciennes habitations rurales de Pantelleria, tandis que la couleur prédominante est un bleu clair, rappelant la couleur de la mer qui entoure l’île de Pantelleria. 

Tout le long de la façade de l’église se trouvent de curieuses perforations symétriques. Au sommet du bâtiment se trouve une coupole en forme d’arabesque, derrière laquelle se trouve le clocher, également construit dans le même style que la façade. L’intérieur présente également des caractéristiques modernes, dans la continuité du style extérieur, auquel s’ajoutent plusieurs œuvres d’art qui donnent une touche résolument plus classique à son environnement.

 

  1. Sur les traces archéologiques du passé

En raison de sa position centrale en Méditerranée, Pantelleria a toujours été un carrefour commercial, un point de rencontre des civilisations, un avant-poste militaire et une terre où étaient enfermés les criminels et les indésirables.

C’est probablement la présence abondante d’obsidienne qui a donné l’impulsion à son histoire dès la préhistoire. Le plus ancien établissement humain remonte à quelque 5 000 ans : les Sesiotes, une communauté d’agriculteurs et de pêcheurs, ont construit leur village sur une crique surplombant la mer, défendue par un mur cyclopéen en pierre de lave. Vous n’avez pas besoin d’une machine à remonter le temps pour visiter le site, il vous suffit de rejoindre la contrada Mursia.

Leurs maisons et leur nécropole, avec les extraordinaires constructions mégalithiques appelées « sesi« , ont été incroyablement bien conservées jusqu’à aujourd’hui. 

Elle a été conquise par les Grecs, puis par les Phéniciens, qui ont construit le port et commencé la culture de la vigne à arbuste sur l’île.

Pantelleria réapparaît dans un autre chapitre important de l’histoire méditerranéenne. Au cours de la deuxième guerre punique, les Romains ont conquis Cossyra, la ville antique fondée par Carthage dans la seconde moitié du 13e siècle avant J-C.

Sur les collines de San Marco et Santa Teresa, nous visitons l’acropole punico-romaine, dont il reste des traces du forum, des murs de la ville, des bâtiments publics et des citernes pour l’approvisionnement en eau, recouvertes de cocciopesto (alliant de terre cuite e chaux). Les trois portraits impériaux de César, Antonia Minor et Titus, trouvés sur le même site, sont exposés au château de Pantelleria.

 

  1. Ruisseaux sur Pantelleria

Avant de profiter de la mer et de ses criques de carte postale, faisons le tour de Pantelleria en bateau pour admirer certains des points de vue uniques et étonnants de l’île, inaccessibles par voie terrestre.

Pantelleria est une île qui offre des vacances sans soucis pour les familles et les enfants ! Eaux peu profondes, rochers lisses, piscines naturelles. En fonction de nos besoins, nous trouverons les plages les plus adaptées. L’objectif est évidemment d’en visiter le plus possible.

Cala Gadir est célèbre pour son itinéraire d’archéologie sous-marine et pour être facilement accessible depuis la ville. Mais la plage la plus célèbre de l’île est Bue Marino, une destination parfaite pour les familles et les enfants

Cala Tramontana est une étendue d’eau turquoise entourée de parois rocheuses sombres. En descendant l’escalier naturel qui mène à la plage de Martingana, nous serons toujours à l’abri du mistral. La Cala Levante, entre l’Arc de l’Eléphant et le Faraglione de Punta Tracino, offre le paysage le plus évocateur, en plus d’être un must pour les amateurs de plongée et de snorkeling.

Arco dell'elefante - Pantelleria

Arco dell’elefante – ph I. Mannarano

Le coucher de soleil depuis la plage de Suakl est le plus romantique de l’île : par temps particulièrement clair, la côte africaine apparaît toute proche. 

À Nikà, la température de l’eau change soudainement : une expérience de baignade inoubliable, entrecoupée par la libération de l’eau chaude de la mer. Et si vous recherchez le bien-être naturel, vous trouverez toutes les informations nécessaires ici.

 

  1. Lacs de Pantelleria

Pantelleria n’offre pas de débouchés sablonneux sur la mer, mais des falaises, des criques déchiquetées et des grottes sous-marines qui la rendent extrêmement fascinante et sauvage. C’est pourquoi les lacs de l’île constituent un excellent compromis si vous souhaitez plonger en toute tranquillité.

Specchio di Venere - Ph. Mannarano

Specchio di Venere – Ph. Mannarano

Le Specchio di Venere (miroir de Vénus) est peut-être l’attraction la plus incontournable de toute l’île. C’est l’un des endroits les plus fascinants de Pantelleria, avec sa forme de cœur caractéristique. La déesse Vénus s’y reflétait dans ses eaux langoureuses avant de rencontrer Bacchus ; on peut y prendre des bains et des bains de boue thermale dans les bassins où l’eau se déverse jusqu’à 50 degrés! Le lac se trouve sur le cratère d’un volcan éteint, situé dans un parc protégé. Ses eaux riches en minéraux sont une panacée pour la peau (pour en savoir plus sur le bien-être à Pantelleria, lire Bien-être en Sicile spa à ciel ouvert).

Le Laghetto delle Ondine est un petit lac situé parmi les rochers, dont l’eau est continuellement remplacée par les vagues impétueuses de la Méditerranée. Il est situé à Punta Spadillo, en dessous du phare de l’île, et est facilement accessible.On peut s’y baigner même lorsque la mer est agitée, grâce au bassin naturel alimenté par les vagues, dont la température est agréablement chaude toute l’année.

 

  1. Trekking à Pantelleria

Pantelleria est l’île parfaite à découvrir au rythme lent du trekking, strictement à pied ! Pour découvrir les secrets de son caractère unique, vous devrez vous promener dans sa campagne et découvrir les jardins et dammusi typiques de Pantelleria, atteindre d’anciens sites archéologiques et des itinéraires archéologiques sous-marins, visiter des caves à vin et admirer des paysages à couper le souffle comme le célèbre Arc de l’Éléphant, le long de la côte orientale de l’île. 

Il s’agit d’une formation rocheuse de pierre de lave qui plonge de la falaise dans la mer, créant une grande arche qui, sans trop d’effort, vous rappellera la trompe d’un pachyderme ! C’est l’un des symboles de l’île et certainement son attraction la plus photographiée.

Hiking - Ph Mannarano

Hiking – Ph Mannarano

La nature la plus intacte est la plus spectaculaire au cœur de l’île, où, sur les pentes de la Montagna Grande, elle exhibe ses Favare, des jets de vapeur d’eau qui sortent des fissures des rochers à une température pouvant atteindre 100 degrés ! 

Descendant le long du côté sud de l’île, la Balata dei Turchi est une crique suggestive située entre des falaises spectaculaires et vertigineuses qui se reflètent dans des eaux cristallines aux profondeurs merveilleuses. Quand on entend le nom de Balata dei Turchi, on pense immédiatement à la Scala dei Turchi. En fait, dans ce cas également, cette échancrure a été utilisée comme lieu d’abordage naturel par les pirates turcs. La route qui y mène est longue et difficile, mais elle en vaut la peine.

 

  1. Jardins de Pantelleria

En explorant l’île de Pantelleria, nous tombons bientôt sur les Jardins Panteschi. Ce sont des constructions très anciennes dont la fonction est de protéger les plantes et les cultures des vents violents qui soufflent sur les îles Pelagie. Construits en pierre de lave, les jardins de Pantelleria ont un plan circulaire et sont construits avec des murs en pierre sèche. L’art de construire des murs en pierre sèche est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Selon leur fonction et leur utilisation, ils peuvent atteindre trois mètres de haut et contenir des agrumes, des vignes ou des dattes. L’un des plus célèbres est le jardin de Pantelleria est Il Giardino Pantesco di Donnafugata, considéré comme le plus spectaculaire de l’île.

 

  1. Dormir dans un dammuso

La Sicile est le lieu où les souhaits se réalisent, même les plus extravagants et les plus exclusifs ! Passer la nuit dans un dammuso, l’habitation typique et pittoresque de l’île, est une expérience inoubliable ! 

Dammuso

Dammuso – ph Mannarano

Il s’agit d’une construction en pierre de lave avec un toit en dôme caractéristique. Les dammusi ont des origines anciennes et, compte tenu de leur position panoramique avec une vue incomparable sur l’île et la Méditerranée, ils sont aujourd’hui la solution de luxe pour séjourner à Pantelleria. Comme on dit, un voyage de luxe.

 

  1. Vin et gastronomie de Pantelleria

La visite des nombreuses caves à vin, parmi les vignes à arbuste typiques de raison zibibbo (patrimoine mondial de l’UNESCO) et les événements annuels qui célèbrent le vin et le fameux Passito, nous feront tomber éperdument amoureux de la tradition, de la culture et des saveurs de Pantelleria. 

Zibibbo di Pantelleria - Ph Mannarano

Zibibbo di Pantelleria – Ph Mannarano

La gastronomie de Pantelleria est la somme des échanges et des influences des différents peuples qui ont dominé l’île. Parmi ses produits les plus célèbres, citons les raviolis amers, fourrés à la ricotta et aux feuilles de menthe, et le pesto parfumé de Pantelleria, un condiment à base de tomates crues, d’huile d’olive, d’ail, de basilic et de piment, utilisé comme sauce pour les pâtes ou pour accompagner le poisson rôti ou la viande bouillie. 

De l’Afrique voisine vient le couscous de poisson, toujours accompagné d’une variété de légumes et de légumineuses, généralement servi comme plat principal. De l’Est vient le gâteau traditionnel de Pâques : le cannateddro. Il y a ensuite la mustazzola, une pâte simple remplie d’un mélange de semoule, de miel ou de vin cuit, de cannelle, d’écorces d’orange confites et d’autres épices. 

La raccolta dei capperi - Ph Mannarano

La raccolta dei capperi – Ph Mannarano

Les dattes et les olives sont considérées comme étant parmi les meilleures de toute la Méditerranée. Mais la câpre est la véritable star de l’île. Reconnu comme produit IGP, cultivé sur des terrasses spéciales faites de murs en pierre sèche, il est récolté entre mai et septembre et conservé strictement dans du sel marin. Un délice !

Condividi questo contenuto!