LA SICILE BOTANIQUE ATTIRE LES ENFANTS ET LES ADULTES

Dettaglio

La Sicile offre une quantité d’occasions pour les adultes et les enfants de découvrir les merveilles de la nature: jardins botaniques, parcs et réserves naturelles.

JARDINS BOTANIQUES

En Sicile il y a beaucoup de jardins botaniques. Le Jardin Botanique de Palerme avec ses plus de deux cents ans d’activité, est l’une des institutions académiques les plus importantes d’Italie; le Jardin Botanique Pietro Castelli à Messine est un petit poumon vert pour la ville; dans le Jardin Botanique Nouvelle Gussonea sur l’Etna, vous pouvez admirer un paysage du volcan en miniature; le Jardin Botanique Agrigento, non loin de la Vallée des Temples, contient aussi des témoignages archéologiques tels que des  grottes naturelles à visiter et des fossiles; dans le Parc Paternò del Toscano vous avez la possibilité de faire des pique-niques sous les chênes de la forê de l’Etna et prendre votre petit d-éjeuner ou des snacks dans le parc.

LE PAPYRUS

L’ancienne Égypte, les pharaons, les Pyramides, les âmes navigant sur les eaux calmes du fleuve Nilo, ont toujours fasciné les enfants et pas seulement. Alors pourquoi ne pas faire visiter aux petits explorateurs une oasis où les papyrus poussent sans être dérangé? Dans la réserve naturelle du fleuve Ciane, non loin de Siracusa, vous pourrez découvrir les secrets des derniers artisans de cette plante “à grosse perruque”.

UNE ETENDUE DE TULIPES

Vous n’avez pas besoin d’aller au Pays-Bas pour prendre une belle photo souvenir de famille  dans un magnifique champ de tulipes. Les étendues d’herbe peintes en rouge les plus impressionnantes se trouvent en Sicile, exactement à Blufi, sur les Madonie. Dans la période qui va du mois de Mars au mois de Mai, en face du Sanctuaire de la Madonna dell’Olio, vous pouvez admirer des milliers de tulipes rouges qui poussent dans un champ de blé, parmi des amandiers et des oliviers, avec l’Etna au sommets enneigés en arrière-plan. Les tulipes sauvages ne doivent pas être cueillies, il faut s’en souvenir, mais elles constituent une attraction irrésistible pour les amateurs de photographie.

LES FOSSILES VIVANTS: LA PETAGNA ET LA ZELKOVA

Saviez-vous que vous pouvez admirer une plante-dinosaure dans les Monts Nebrodi?  C’est la Petagna, le fossile vivant datant de la période tertiaire (il y a 30 millions d’années). Sa caractéristique archaïque, qui le rend unique dans le monde, est qu’elle possède une fleur de type féminin à laquelle sont attachées trois ou quatre fleurs de type masculin. Elle pousse à la chute d’eau de Catafurco, près de Galati Mamertino, pas loin de Tortorici et dans le bois de Mangalaviti.

Une plante préhistorique qui a miraculeusement survécu à l’extinction se trouve aussi dans la région de Buccheri. Il s’agit de la célèbre Zelkova sicula, une plante endémique datant de la période tertiaire que l’on croyait disparue. Au contraire, très peu de ces exemplaires ont survécu et ne peuvent être admirés que dans le Bois Pisano, à quelques kilomètres, du centre en direction de Contrada Sugherata.

L’ACERONE

Dans les Monts Nébrodi, sur la route de Portella Femmina Morta vers le Monte Soro, le plus haut sommet de cette chaine de montagnes à 1800 mètres, pousse l’un des plus majestueux exemplaire du parc, un érable sycomore, bien connu comme l’Acerone. Cet arbre monumental, âgé d’environ 500 ans, mesure 24 mètres de haut et a une circonférence de plus de 9 mètres. Combien d’enfants faudra-t-il pour tout l’entourer?

LE MARRONNIER DES CENTS CHEVAUX

La légende dit qu’une reine et ses cents chevaliers trouvèrent un refuge sous cet arbre gigantesque lors d’une tempête soudaine. Le plus grand et le plus ancien châtaigner du monde se trouve à Sant’Alfio, sur le versant orientale de l’Etna. Les experts affirment que l’arbre peut avoir de 2000 à 4000 ans et sa hauteur est d’environ 22 mètres et la circonférence de son tronc creux est de 22 mètres. Cet arbre figure dans la liste des Guinness World Record et en 2008 il a été reconnu comme “ Mémorial de la Paix” par l’UNESCO.

PARFUM DE ZAGARA DANS LE “JARDIN DU MYTHE”

Au Printemps, les fleurs de Zagara subliment l’air et répandent l’harmonie de la nature. Un jardin méditerranéen exotique s’étendant sur trois hectares également connu comme “Jardin du Mythe”, est situé entre la plaine de Catane et les versants nord des Monts Iblei. Il donne sur un lac qui, selon la légende, avait été créé par Hercule: aujourd’hui le lac de Biviere est une précieuse oasis naturelle qui offre abri et nourriture à des centaines d’espèces d’oiseaux.  

SAFRAN LONGIFLORUS (LE SAFRAN D’AUTOMNE)

En Sicile il est très fréquent de rencontrer du Crocus Longiflorus, le safran d’automne, à proximité des bois de taillis de colline et de montagne. Le safran sauvage n’a rien à faire avec le safran cultivé qui est utilisé à bon escient en cuisine. Toutefois, sa croissance spontanée indique la prédisposition naturelle du sol à la culture des espèces les plus précieuses. Les fleurs sauvages, contrairement à la fleur dont on extrait l’or rouge, sont de couleur violette avec les stigmates jaune paille et colorent le bois automnal en créant une atmosphère magique.

LES PIONNIER DE L’ETNA

En parlant d’atmosphères magiques, une excursion à la découverte de l’Etna vous donnera l’occasion de rencontrer des variétés de plantes qui résistent aux conditions de vie les plus extrêmes et sont considérées comme des véritables pionniers du volcan.

Sur les versants nord, nord-est et nord-ouest de l’Etna, entre 1450 et 2000 mètres d’altitude, des écorces blanches et lisses, couvertes d’yeux qui scrutent en silence se distinguent sur des champs de lave noire: le bouleau aetnensis. Cette plante arborescente endémique de la Sicile qui ne pousse spontanément que dans la zone de l’Etna, est caractéristique des hautes latitudes comme la Scandinavie. Sa présence extraordinaire en Sicile indique la fin de la période glaciaire, il y a 10.000 ans. Dans la Région des Monts Sartorius, un complexe de cratères en forme de boutons dans la partie nord-est du volcan, vous trouverez un bois de bouleaux dans un paysage unique et rare que la nature a laissé intact.

En remontant le volcan vous remarquerez la présence d’une végétation arbustive composée de quelques espèces pionnières capables de résister dans un milieu de lave et de sable. Il s’agit de la végétation à pulvinus qui s’adapte mieux au climat hostile de la montagne. L’exemple le plus représentatif est l’astragalo (astragalus siculus, aujourd’hui appelé Astracanthus) ou “spino santo”, une forme endémique de la région de l’Etna qui caractérise particulièrement le paysage de montagne à forte pente. Pendant l’été ce type de végétation produit des fleurs de couleur rose tendre et accueille aussi d’autres espèces plus délicates comme les violettes, les cérastes, les antémidés, en les protégeant du vent et des herbivores grâce à leurs épines. 

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

DES ENDROITS

SAISONS