Étape obligatoire du Grand Tour entrepris par la jeune aristocratie européenne au XIXe siècle, rien n’a changé depuis. Taormina est la destination la plus prisée du tourisme international, comme en témoigne la présence constante de nombreux voyageurs venus du monde entier.

Taormina - Ph. Ignazio Mannarano

Taormina – ph Ignazio Mannarano

L’atmosphère que vous respirez une fois que vous avez traversé la Porta Messina est surréaliste : vous êtes sur le point de vivre un rêve dont vous ne voudrez jamais vous réveiller.

Découvrons ensemble les 10 lieux incontournables à visiter à Taormina!

 

  1. Corso Umberto

Dès que vous passez l’arche de pierre, vous pouvez goûter à la modernité pétillante parfaitement intégrée à la splendeur ancienne d’un passé qui a survécu jusqu’à aujourd’hui. 

Nous sommes sur le Corso Umberto, la rue commerçante, fermée à la circulation, qui traverse la ville. Faisons une promenade lente le long de celui-ci. 

Les boutiques de vêtements, les bijouteries, les petits artisans et les antiquaires se succèdent le long du Corso, où vous n’aurez aucun mal à trouver le souvenir parfait. Rues étroites, ruelles odorantes, fleurs et objets colorés nous accompagnent tout au long du chemin. 

 

  1. Palais Corvaja

Après quelques minutes, notre « première rencontre architecturale » est le Palazzo Corvaja, la forteresse médiévale en pierre qui était le siège du Parlement sicilien au 15ème siècle. Sa pittoresque cour intérieure est une mosaïque de reliefs, de fenêtres cintrées de l’ère chrétienne et d’influences arabes. Le premier étage est utilisé comme musée et galerie d’art tandis que le rez-de-chaussée abrite l’office du tourisme.

 

  1. Naumachia

Près du Palazzo Corvaja, le long d’un escalier traversant le Corso Umberto, se cache une perle rare. La Naumachia est l’un des plus grands monuments romains de Sicile et un incontournable de la visite de l’ancienne Taormine. 

Il s’agit d’une construction imposante où les Romains organisaient des jeux simulant des batailles navales historiques, d’où son nom. 

 

  1. Piazza XXV Aprile

En continuant notre promenade vers la Porta Catania, qui se trouve à l’autre bout du Corso (à environ 800 mètres), nous sommes intrigués par un panneau (sur la droite) qui indique « la ruelle la plus étroite d’Italie – cm 43« : immortalisons notre visite avec un selfie

À mi-chemin, l’une des plus belles places historiques de l’île s’ouvre devant nos yeux. La Piazza XXV Aprile nous offre un spectacle merveilleux : le précieux pavé en damier, les bavardages babéliques des touristes, les bancs bondés, et la magnifique balustrade en pierre sculptée, qui vous coupe le souffle.

Nous reprenons notre souffle et profitons de la vue. Devant nous, la mer Ionienne, les figuiers de Barbarie respirant l’air marin. Si nous nous retrouvons ici au crépuscule, lorsque le soleil se couche et que la place commence à s’illuminer, l’émotion sera immense.  

 

  1. Un regard sur les églises

Il n’est pas facile de laisser le belvédère derrière soi. Nous remarquons immédiatement les bâtiments historiques qui entourent la place, notamment l’église de Sant’Agostino avec son clocher crénelé, et l’église baroque de San Giuseppe, qui se dresse avec son double escalier à côté de l’exceptionnelle tour de l’horloge, où se trouve encore la porte de la troisième enceinte de la ville.

 

  1. Cathédrale de San Nicolò di Bari

Nous continuons notre promenade et nous nous retrouvons sur la place de la cathédrale de San Nicolò di Bari. Imposant et carré, il observe en silence la belle et vivante fontaine baroque connue sous le nom des « Quatre Fontaines ». Si les opposés s’attirent, ensemble ils forment un très bon couple !

 

  1. Palazzo Duchi di Santo Stefano

Près de Porta Catania, l’entrée sud de Taormina, l’un des chefs-d’œuvre de l’art gothique sicilien nous attend, absorbant et mélangeant des éléments d’art arabe et normand.

Le palais des ducs de Santo Stefano, datant du XIVe siècle, ancienne résidence de la noble famille De Spuches d’origine espagnole, se trouve dans l’ancien quartier juif. Lieu exclusif pour les événements culturels et les célébrations de mariage, il dispose d’un beau jardin devant les deux façades principales. Aujourd’hui, le palais abrite la Fondation Mazzullo, un brillant sculpteur qui a su allier tradition et modernité. Nombre de ses œuvres sont exposées dans le palais.

 

  1. Théâtre antique

Si évident que nous risquions presque de l’oublier. Le théâtre de Taormina est le premier site d’intérêt archéologique du Parco Archeologico di Naxos e Taormina, qui nous montre de manière exemplaire à quel point les Grecs anciens aimaient construire leurs bâtiments dans de beaux sites. 

Ils y ont trouvé la « collaboration » naturelle de l’Etna et du golfe de Giardini-Naxos : une vue à couper le souffle, qui, par temps clair, s’étend jusqu’à la côte de la Calabre. Il s’agit sans aucun doute du principal monument de la ville, non seulement pour sa valeur historique et architecturale, mais aussi pour sa situation panoramique, à tel point que la vue qu’on y découvre a même été décrite comme le panorama par excellence, à voir absolument une fois en Sicile. 

En savoir plus sur la visite audio de Taormina Archeologica et du Parco Archeologico di Naxos izi.TRAVEL

 

  1. La Villa

Avant de partir, à quelques minutes de la Piazza XXV Aprile et en bordure de la ville, nous visitons le jardin public, l’un des endroits les plus beaux et les plus inattendus de Taormina. 

Son histoire est inextricablement liée à la vie d’une femme écossaise, Lady Florence Trevelyan.

Le parc, construit à la fin du 19ème siècle sur le modèle du jardin anglais typique, est construit sur différents niveaux, reliés par des escaliers menant à de petites places cachées par la nature luxuriante de ce que nous voyons comme un véritable jardin botanique. Dans les « Folies victoriennes », constructions fantastiques à l’influence arabe évidente, la dame aimait accueillir ses invités ou se retirer pour peindre. 

Par une journée ensoleillée de printemps ou d’été, lorsque les arbres apportent ombre et fraîcheur, la « Villa » est un véritable paradis. Admirer la vue de carte postale d’ici, avec la baie de Naxos et l’Etna en arrière-plan, en s’asseyant sur un banc, est un vrai bonheur pour l’âme.

 

  1. Une île magnifique

Lady Florence avait sans aucun doute bon goût. En 1890, elle a acheté la petite île d’Isola Bella et y a construit une charmante maison.

Plus qu’une île, elle peut être considérée comme un prolongement du continent, relié par une étroite bande de plage de galets, dont la partie centrale est submergée à marée haute. Aujourd’hui, il est géré par un centre de protection de l’environnement de l’université de Catane.

La plage de gravier et de très grosses pierres est l’endroit idéal pour prendre le soleil, bercé par les eaux calmes de la mer Ionienne. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire d’Isola Bella, il suffit de visiter son musée naturel. 

Condividi questo contenuto!