Cavagrande del Cassibile

Dettaglio

Au sud, où plus au sud que ça n’est pas possible, il y a un coin de paradis. Et comme tout paradis qui se respecte, si vous voulez en faire l’expérience, vous devez le mériter en faisant quelques efforts : nous parlons de la Réserve Naturelle de Cavagrande del Cassibile, située entre les municipalités d’Avola, de Noto et de Syracuse.

Les « carrières » de ces zones sont des canyons spectaculaires produits par l’érosion des cours d’eau qui coulent encore sur leur fond. Ici, à Cavagrande, la rivière Cassibile (Kakyparis en grec ancien) continue de couler superbement, créant le long de son cours un système de petites cascades et de lacs où vous pourrez trouver rafraîchissement et détente, immergés dans la nature la plus pure.

Mais nous avons parlé de dur labeur : et en effet, pour gagner ce spectacle, il y aura du dur labeur (surtout sur le chemin du retour). Les chemins sont nombreux, mais seuls trois sont praticables selon les règles de l’organisme gestionnaire (Azienda Foreste Demaniali Regione Siciliana) : « Scala Cruci », « Sentiero Carrubella » et « Scala di Mastra Donna« . Les deux premiers sont accessibles par la route SP4 Avola-Manghisi ; le troisième par la route SP73 Canicattini – Cugni – Stallaini – Cassibile.

La « Scala Cruci » est l’accès le plus utilisé : il part du belvédère suggestif d’Avola antica et va jusqu’aux petits lacs d’Avola.

La « Carrubella » se trouve sur la même pente que le sentier « Scala Cruci », mais un peu plus en amont du belvédère d’Avola Antica. Il s’agit d’une belle boucle d’environ 6 km de long, avec un dénivelé d’environ 180 m (partant du plateau et aboutissant au fond de la vallée).

Il n’y a pas que la nature à l’intérieur de la carrière : sur le côté nord se trouve un établissement troglodyte encastré dans une grande grotte, connue sous le nom de « Grotta dei Briganti« , datant de l’âge du bronze et utilisé comme habitation, puis réutilisé par les Byzantins et les Arabes (qui l’ont transformé en tannerie, grâce à la présence d’une source naturelle).

Sur le versant sud se trouve un système de grottes et de tunnels s’étendant sur environ un kilomètre, des hypogées funéraires de la période sicilienne (XIe siècle avant J.-C.) connus sous le nom de Ddieri (de l’arabe dar, qui signifie « maison »). La nécropole de Cassibile comprend environ 2 000 tombes.

Pour toute information sur l’accessibilité des sentiers et l’utilisation de la réserve, contactez l’Azienda Foreste Demaniali.

Partagez ce contenu !

EMPLACEMENT

DURÉE

Distance

Difficulté

Des endroits

Saisons

ENVIRON

  • Itinéraires équestres de Sicile – Itinéraires à cheval

    Pour ceux qui souhaitent s’offrir des vacances ou une simple promenade à cheval, avec les temps et les rythmes dictés [...]

  • La Sicile en moto

    Le tour de la Sicile en moto est une aventure merveilleuse. Voyager, d’une côte à l’autre, d’une ville à l’autre, [...]

  • Route du thon de retour

    Qu'est-ce que la "pêche au thon de retour" ? Combien voulez-vous parier que vous y avez pensé immédiatement en lisant [...]